On a un deal avec Mister Man, deal qui doit probablement exister dans d’autres foyers. Si Jude Law ou Hugh Jackman viennent dormir à la maison, mon cher et tendre doit gentiment laisser sa place et dormir dans la baignoire.
Moi, je dois laisser la place si Natalie Portman vient diner.

Peu de chances que cela arrive ? Que nenni ! Après tout, les parents de Jude ont une propriété pas loin de Saumur et Natalie a déjà craqué sur un français…

Rassurez-vous, nous ne sommes pas dupe, nous savons bien que cela n’arrivera pas… sauf si je réussis à devenir la baby-sitter des enfants de Jude. Ca a fonctionné une fois, après tout. Et pas qu’avec lui.

C’est là que je me dis qu’il y a de l’espoir pour les moches. Du moins pour les filles lambda. Regardez, par exemple, la femme de Hugh Jackman !

Loin de moi l’idée de dire que la femme de Hugh Jackman n’est pas une belle femme. Je dis juste qu’elle diffère drastiquement du standard de conquête des messieurs de Hollywood.
Les stars sont comme nous, elles trouvent l’amour sur leur lieu de travail. Et leur lieu de travail est bourré de jolies filles qu’ils sont payés pour galocher. Avouez que, pour eux, c’est plus engageant que l’obscure assistante cachée derrière la caméra, un casque sur les oreilles.

A la maison, avec Miss Carotte, on s’amuse à faire des listes des beaux mecs qui nous font kiffer. J’entends que mon approche est uniquement esthétique, que l’on ne peut juger quelqu’un sur son minois et qu’on peut être joli garçon et extrêmement con. Cette affirmation fonctionne bien entendu pour les femmes également. Mais que voulez-vous, j’attache beaucoup d’importance au physique en phase d’approche.

Dans une ère où le physique est mis en avant et où le beau fait vendre, on a vite fait de se trouver tous les défauts du monde en se regardant dans la glace. Comment donc se démarquer, quand Mère Nature ne nous a pas mis les meilleures cartes en main.

J’ai appris plusieurs choses au fil des années. Premièrement, plus on parlera de nos défauts, plus ils seront visibles. Et un homme, même très conciliant, finira tôt ou tard par répondre oui à la question hebdomadaire « Est-ce que ce jean me fait un gros cul ? ». Le mien a répondu très rapidement, j’ai donc arrêté de poser la question, pour lui laisser l’opportunité de se focaliser sur une partie de mon corps que lui appréciait plus.

Deuxièmement, il est compliqué d’aimer correctement l’autre quand on ne s’aime pas soi-même. Le but n’étant pas de procéder à une psychothérapie minute, je n’ai pas de réponse miracle à vos complexes. D’autant que je n’ai pas, moi-même, réussi à me débarrasser des miens.

Le secret pour se sentir belle à moindre frais ? Changez votre image mentale.

Je ne suis pas une belle femme. Entendons-nous bien, je ne suis pas moche non plus ! Je suis une femme lambda. Mais dans ma tête, je ressemble à Christy Turlington. Oui, j’ai grandis dans les années 90, pour ceux qui ne sont pas familiers avec Christy.

Et c’est con, mais quand je marche dans la rue en visualisant cette nana, je me redresse et ma démarche change. Bref, j’ai confiance en moi.

Parce que je suis persuadée que ce qui fait notre sex-appeal, c’est juste ça. Savoir ce que l’on vaut, ne pas avoir besoin de l’autre pour nous définir. Juste se sentir belle. Et ça, pour un homme normalement constitué, c’est la sexitude incarnée.

Je vous invite à regarder « I feel pretty », actuellement sur Netflix. Parce que c’est exactement l’état d’esprit dont je parle.

On peut toutes être belles. Il faut juste le décider.

PS : J’apprends à l’instant que Hugh a rencontré sa femme sur un tournage, en lui donnant la réplique. Toute ma théorie s’effondre. Il ne me reste plus qu’à l’inviter pour lui demander son avis autour d’un café… et plus si affinités.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles similaires

Katia

Bloggeuse amateur & Ecrivain dilettante

Non, ce n’est pas moi sur la photo et c’est la raison pour laquelle j’écris et que je ne fais pas de vidéos.
Rêver sa vie ou vivre ses rêves ? J’avoue que je n’ai pas encore choisi. Et vous ?

Katia Lacourte

Mes favoris
EXPLOREZ