Top 10 des raisons de ne pas se conformer

10-bonnes-raisons-anticonformisme

Plus je fouille l’Interweb mondial à la recherche d’informations sur le webmarketing et la rédaction web, plus je tombe sur ces articles qui vous donnent le top 5, 10 ou même 15 des réponses simples sur le pourquoi de la vie et surtout, la réponse au grand tout, à l’univers et à tout le reste.
Bon, soyons bien clairs, la réponse est simple… c’est 42… OK, partons du principe que ça n’aura faire rire que moi et les éventuels fans de H2G2. Mais apparemment, ces articles marchent si fort que la légende raconte que certains arrivent à faire de l’argent avec leur blog. En voilà une perspective qui m’enchante !
Alors, à mon tour, voici mon top 10 des raisons pour lesquels vous ne devez pas faire comme tout le monde :

1 – Vous êtes allergique à la laine.

Première EXCELLENTE raison, pourquoi suivre les moutons alors que tout le monde sait que leur laine gratte comme jamais. J’en parle en connaissance de cause, ayant une peau délicate et extrêmement sèche. La laine, c’est NO WAY pour moi. D’autant qu’on a beau dire, je ne suis pas persuadée que ces pauvres bêtes apprécient le traitement qui leur est imposé lors de la tonte. Je n’en dirai pas plus, je ne veux pas de débat.

2 – Nager à contre-courant, ça fait les bras.

Avez-vous remarqué, à la piscine, ces puissants jets qui vous permettent de nager tout en restant sur place ? Ces jets, je vous l’assure, sont un excellent moyen d’obtenir une silhouette de rêve, instagrammable à souhait. Alors que nager dans le même sens que tout le monde vous apportera, au mieux, quelques vaguelettes dans le nez et, au pire, un ou deux pieds dans le visage. Croyez-moi sur parole, j’ai déjà essayé.

3 – L’anticonformisme, c’est tendance.

Vous ne me croirez sans doute pas, mais ne pas faire comme tout le monde est devenu une tendance à suivre… j’dis ça, j’dis rien.

4 – Comme disait Oscar Wilde, les autres sont déjà pris.

C’est peut-être dommage, mais c’est comme ça. Il ne sert à rien de vouloir ressembler aux autres, parce que les autres, ça n’est pas nous. Oui, je sens bien que cette réthorique tourne en rond, mais vous avez compris le principe. D’autant que certains ont tenté de ressembler à d’autres, mais la chirurgie s’est très mal passée. Je ne mettrai pas de photos, ça fait trop peur, mais faites-moi confiance et évitez-vous de nombreux désagréments.

5 – Les plus célèbres sont les toujours les plus décalés

Prenez Dali ou Picasso. S’ils avaient voulu être comme Monsieur Tout-le-Monde, pensez-vous qu’ils seraient aujourd’hui exposés à travers le monde ? Je ne crois pas, non. Ils auraient pu faire dans le conformisme, avec de jolis tableaux en point de croix ou de beaux canevas de biches dans un sous-bois. Mais que nenni, eux ont préféré déstructurer le monde et ont leur en sait gré.

6 – Jouer un rôle, c’est compliqué

Par essence, faire comme tout le monde, c’est ne pas être soi. C’est enfiler sa peau d’acteur tous les matins, sans même espérer en retirer les lauriers des Brad Pitt et autres Angelina Jolie, sans parler du salaire. Parce qu’être acteur, ça n’est pas donné à tout le monde, justement. Alors laissez ce métier aux professionnels et restez vous-même.

7 – Vous devrez aimer ce que la majorité aime.

Cela signifie aimer les golden retrievers et se faire la discographie complète de Maitre Gims, Goldman et Johnny Halliday. Se taper tous les épisodes de TPMP et de Plus Belle la Vie. Passer ses vacances en camping-car et s’empiffrer de magret de canard/pommes sarladaises.
Je ne dis pas que ce ne sont pas de bons choix de vie, je dis juste que ce ne sont peut-être pas les vôtres.

8 – Vous êtes unique, que ça vous plaise on non.

C’est sûr, vous auriez préféré le nez de la voisine ou le salaire de Tonton Bernard. Mais vous aurait-on plus aimé pour ça ? Perso, j’ai longtemps envié les fesses d’Emilie Ratajkowsky… bon, ok, pas que les fesses. Mais je ne lui ressemble pas et, même avec la meilleure volonté du monde, cela n’arrivera jamais.
Il n’empêche que mes amis m’apprécient pour MES qualités, pas celles d’Emilie. Alors comme le dit le groupe de jeunes garçons dans le vent (non, pas les Beatles) : Love Yourself !

9 – Etre soi, c’est quand même le pied.

Parce qu’être vous, vous savez faire. Ca fait des années que vous vous connaissez, votre vous intérieur et vous-même. Alors, je vous l’accorde, l’entente n’est pas toujours cordiale. Il y a des fois où être soi-même, c’est saoûlant. Surtout lorsqu’on a tellement joué à être quelqu’un d’autre qu’on ne se reconnaît plus. Alors prenez le temps de vous reconnectez à vous-même, de vous reconnaître et, peut-être même, de vous découvrir.
Vous verrez, je suis sûre que vous avez des tonnes de qualités et de talents. Le monde n’attend plus que vous !

10 – …

Désolée, pas de dixième raison, j’avais pas envie de faire comme tout le monde 😉

Crédits : Photo by Katrina on Unsplash


Ces autres articles sont susceptibles de vous plaire :

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles similaires

Katia

Bloggeuse amateur & Ecrivain dilettante

Non, ce n’est pas moi sur la photo et c’est la raison pour laquelle j’écris et que je ne fais pas de vidéos.
Rêver sa vie ou vivre ses rêves ? J’avoue que je n’ai pas encore choisi. Et vous ?

Katia Lacourte

Mes favoris
EXPLOREZ