Le paradoxe de Jan Oort

Avec mon fils, on a une passion : on binge-watch la série Cosmos, sur Netflix.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, ou qui n’auraient pas Netflix – et ce n’est pas un jugement de valeur – il s’agit d’une série sur la formation de l’univers, du système solaire et donc de nous, petits être insignifiants.

Ben oui, quand on est maman de deux zèbres, il faut bien les nourrir.

Bref, dans l’épisode d’hier, Neil deGrasse Tyson – l’astrophysicien, pas le boxeur – dit cette phrase terrible : « On connaît le nom de tous les tueurs en série mais pas celui de Jan Oort. Qu’est-ce que cela dit sur nous ? ».

Alors OK, je vous entends déjà : « Mais qui est ce Jan Oort, et qu’est-ce qu’il vient faire dans la discussion ? ».
Pour votre information, ce monsieur a – juste – mis en évidence la rotation de notre galaxie, calculé notre distance par rapport au centre de cette même galaxie, émis une hypothèse solide sur la provenance des comètes dans notre système solaire et a été un des pères fondateurs de la radioastronomie.

J’aurai pu donner un contre-exemple, en parlant de Newton, Halley ou Copernic, que tout le monde connaît. Alors pourquoi Oort ? Parce que ce monsieur était notre contemporain, et que, comme beaucoup d’autres scientifiques de notre génération, il restera dans l’ombre des Françis Heaulme, Bonny & Clyde et autres Charles Manson qui peuplent notre imaginaire collectif.

Pourquoi seraient-ce ces gens-là, qui n’ont littéralement rien fait pour le bien de l’humanité, qui mériteraient de figurer au Panthéon des célébrités ?

Nous ne pourrons pas inspirer la prochaine génération à se dépasser si tout ce que nous lui donnons à voir est le pire de ce que nous puissions faire.
Insufflons-lui le meilleur, le génie de l’homme, les hautes aspirations. Nourrissons nos enfants de figures positives pour que leur base de construction soit solide.

Si la phrase « pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient » fait sens pour vous, je me dis qu’avec le Big Bang, on doit remonter assez loin, non ?

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles similaires

Katia

Bloggeuse amateur & Ecrivain dilettante

Non, ce n’est pas moi sur la photo et c’est la raison pour laquelle j’écris et que je ne fais pas de vidéos.
Rêver sa vie ou vivre ses rêves ? J’avoue que je n’ai pas encore choisi. Et vous ?

Katia Lacourte

Mes favoris
EXPLOREZ