방탄 소년단 ou l’amour interdit

Y a-t-il un âge pré-déterminé pour chaque style de musique ?

Y a-t-il un modèle à respecter dans ses choix musicaux ?

Je m’explique. Quand j’étais plus jeune, je trouvais que mes parents écoutaient de la musique de vieux. Cocciante, Sardou, Aznavour et j’en passe. Il m’avait fallu du temps pour comprendre qu’ils ne faisaient qu’apprécier la musique de leur génération.

A l’adolescence, j’ai naturellement écouté Queen, Nirvana, Nickelback, Pink et potentiellement tout ce qui passait sur Vibration ou le NRJ de l’époque. Bref, tout comme mes parents au même âge, j’écoutais peu ou prou ce que l’on attendait de moi.

Le fait est que je tombe peu en amour en musique. Je veux dire que si je suis assez éclectique dans mes choix, il est rare qu’un artiste me fasse tant vibrer que je plébiscite l’intégralité de son oeuvre musicale.

Quand cela arrive, je tombe dans une frénésie toute particulière, je ressens un besoin impérieux d’écouter toute sa production en boucle, de me documenter sur sa carrière afin de me l’approprier totalement. Bref, je deviens une vraie groupie. Pas la version hystérique, mais tout de même bien barrée pour un œil extérieur.

C’est arrivé avec quelques-uns, notamment les Stereophonics ou les Foo Fighters. Mais je l’avoue, ils sont peu nombreux, les quelques artistes dont je peux acheter l’album les yeux fermés, en sachant que l’intégralité du contenu répondra à mes attentes. Néanmoins, cela reste des artistes de ma génération, dont la présence dans mes playlists de presque quadra ne choque personne.

Et me voilà aujourd’hui totalement accro à des artistes dont la tranche d’âge avouée de la fanbase s’échelonne entre 15 et 25 ans. Initiée par Miss Carotte, j’ai eu ce fameux coup de foudre musical. Je me retrouve maintenant à écumer leurs albums sur Spotify et à trouver de plus en plus de tracks qui me parlent et me transportent.

Et fatalement, la question se pose quand Mister Man me voit me déhancher dans le salon avec ma louloute sur des rythmes endiablés ou me casser la voix sur des mélodies cheesy à souhait. La musique a-t-elle un âge limite ? Suis-je légitime à écouter des artistes dont la musique ne m’est pas destinée ?

D’autant plus quand lesdits artistes proviennent d’un genre musical encore très mal perçu par les médias français, et dont l’esthétique est on ne peut plus éloignée des standards occidentaux ?

Suis-je trop vieille pour la K-pop ?
Suis-je ridicule en ARMY des BTS ?
Suis-je la seule dans ce cas ?

Questions purement rhétoriques. Je sais bien que non. Je sais que le talent peut se rencontrer dans tous les styles musicaux. Je sais que la musique transcende les langues et les cultures. Je sais aussi que mon oreille et mon cœur ne me trompent pas.

Je ne tombe pas en amour à la légère. Je n’ai jamais été du genre à apprécier quoi que ce soit uniquement pour son esthétique, si le reste s’avérait être creux.

Il en a toujours été ainsi pour les grandes amours qui ont traversé ma vie.

Alors je balance : 방탄 소년단ㅑ 더없이 못살아 !*

*Ndlr : BTS, je vous kiffe grave

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles similaires

Katia

Bloggeuse amateur & Ecrivain dilettante

Non, ce n’est pas moi sur la photo et c’est la raison pour laquelle j’écris et que je ne fais pas de vidéos.
Rêver sa vie ou vivre ses rêves ? J’avoue que je n’ai pas encore choisi. Et vous ?

Katia Lacourte

Mes favoris
EXPLOREZ